BOTTAS : « Gagner, ça me ressemble pas, c’est pas moi. »

Entrevue exclusive : f1x.fr rencontre Valtteri Bottas. Le n°77 de l’écurie Mercedes s’est confié sur ses forces, ses faiblesses, son rapport à Dieu et sa race de chien préférée. Une interview croustillante.

F1X.FR : « Bonjour Valtteri, merci de nous accorder cette interview exclusive, tout d’abord, première question : quel est votre ressenti personnel sur ces premiers GP ?
VALTTERI BOTTAS : Assez bon. Franchement, je gère.
Quand au début de la saison on m’a dit que j’avais la possibilité de jouer le titre, je suis allé vomir puis je me suis regardé dans la glace… C’était pas moi, ça ne me ressemblait pas. Vous savez, comme je m’amuse à le dire, mon quatrième prénom c’est Roscoe [Valtteri Fox Terrier Roscoe, ndlr], je ne pouvais donc pas rester là, je suis revenu 10 secondes derrière mon coéquipier et ça va mieux.
Je me sens plus libre, libéré d’un poids.

Certains fans Mercedes auraient cru voir votre nom plus haut dans le classement, et ils sont déçu que vous vous soyez relâché, qu’avez vous à leur répondre ?
VB : Vous êtes sur que vous fumez pas ? À moins que Franck vous ai passer un peu de poudre (rires) ! Non, je suis déjà en tête, je suis deuxième.

D’accord, mais cette année vous aviez dit que vous en aviez marre de jouer les toutous. C’est toujours le cas ?
VB : Bah, en vérité, j’y pense toujours dans un coin de ma tête. Je ne vais pas mentir, dans toute ma carrière en F1, c’est la plus belle blague que j’ai sortie avec Kimi.

Avec Kimi ?
VB : Oui, Kimi, vous savez, mon fils l’appelle « Papi Bwoah », lui aussi c’est une belle blague que j’ai sortie.

Vous n’êtes pas très gentil avec vos compatriotes…
VB : Ah mais je ne suis plus finlandais, j’ai regardé sur internet et maintenant je suis français… C’est un pays qui me va bien, la France est réputée pour sa lâcheté et est championne du monde en terme d’animaux domestique, je me sens ici chez moi.

Toto Wolff, votre team principal, aurait pointé du doigt votre plus grande faiblesse : la conservation des pneus. On aimerait tous savoir votre avis sur ça.
VB : Toto a tort, mais il a raison.

Euh… ?
VB : Je conserve mal mes pneus, peut-être, mais ce n’est pas ma plus grande faiblesse…

Quelle est donc votre plus grande faiblesse ? 
VB : Je dirais les grandes blo… Ah en F1 ?! (rire gêné). Euh non, je… j’ai peur du noir. Oui et de Lewis aussi (sourire gêné). Vous savez, c’est quelqu’un de très fort. 

C’est Lewis Hamilton votre plus grande faiblesse ?
VB : Oui mais ce n’est pas la seule évidemment. J’ai aussi les loukoums, les claquettes-chaussettes mais également Toy Story et les playmobils, sans oublier Günther Steiner.

Günther Steiner ? C’est son travail avec Haas qui vous impressionne ?
VB : Non, mais laissons tomber, c’est du domaine du privé…

On a parlé de vos plus grands défaut, mais qu’en est-il de vos qualités ?
VB : Ah, mes qualités, je dirais polyvalent…

D’accord, pourquoi la polyvalence ? 
VB : Bah pour Lewis, un jour je suis bar, puis le lendemain tabouret, les mardis je suis toujours l’étagère dans sa salle de bain et le dimanche j’alterne…

Euh, vous alternez ?
VB : Oui, un jour lévrier, l’autre le caniche, vous savez, c’est un métier dur, mais passionnant.

Eh bien c’est ici que se termine notre interview. Merci Valtteri Bottas de nous avoir accordé cette interview, un dernier mot ?
VB : Vive la SPA !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :